DE L’IRCAD AUX HARAS

Les Haras royaux de Strasbourg furent édifiés au milieu du XVIIIè siècle. A l’origine ils accueillirent le siège de la prestigieuse académie franco-allemande d’équitation.

Aujourd’hui réhabilités par l’IRCAD, institut de renommée mondiale, les haras perpétuent le sens de l’excellence :

– Excellence de l’institut dans le domaine de la chirurgie.
– Excellence dans les relations franco-allemandes que l’institut entretient avec ses partenaires industriels.

Formant chaque année 4 000 chirurgiens venant de près de 100 pays, l’IRCAD s’est hissé au premier rang mondial pour la formation en chirurgie mini-invasive.

Dans un contexte où l’IRCAD doit faire face à une concurrence internationale, l’institut a choisi de se lancer dans la rénovation de ce lieu magique, classé au titre des monuments historiques en 1922 :

  • pour augmenter son attractivité auprès des experts internationaux et des chirurgiens en formation à l’Institut,
  • pour poursuivre son développement de manière autonome, sans avoir à tenir compte des disponibilités hôtelières à Strasbourg, en particulier pendant les sessions parlementaires,
  • pour tirer profit d’un nouveau concept économique : Les Haras constituent un concept économique original calqué sur les grandes universités américaines ou japonaises, qui disposent de leur propre structure d’hébergement et de restauration dans un périmètre très proche,
  • pour favoriser la création d’emplois.

L’IRCAD a par ailleurs décidé d’implanter, avec le soutien des collectivités territoriales,  un Biocluster : pépinière d’entreprises dont le but est de favoriser le transfert de technologie dans le domaine du dispositif médico-chirurgical.

En tant qu’association à but non-lucratif et d’intérêt général, l’IRCAD est fier d’avoir pris part à la rénovation et à la mise en valeur d’un fleuron du patrimoine historique de Strasbourg. Les Haras, autrefois inaccessibles, s’ouvrent au grand public.

Les Haras
23 rue des Glacières
67000 Strasbourg
www.les-haras.com